Accueil »  NOS PRODUITS

System ALVEOLE SERVEUR-VM

Virtual Machine

-  Une gestion simplifiée de vos licences : toutes vos licences sont centralisées sur un serveur unique.
-  Une meilleure optimisation de vos licences : les licences clients/serveurs ne sont plus nécessaires.
-  Un salarié de plus : un simple terminal sans surcoût de licences serveur et votre salarié peut travailler.
-  Une maintenance allégée : seul le serveur est maintenu, puisque les clients distants sont « virtuels »
-  Un utilisateur pratiquement non qualifié peut intervenir sur la plupart des demandes.
-  Un terminal tombe : il suffit de le débrancher et de mettre le terminal de secours et tout repart.
-  Une sécurité accrue : tous vos postes virtuels peuvent être, si vous le souhaitez, programmés pour être reconstitués à l'identique avant une attaque virale par exemple. Là encore c'est une sauvegarde virtuelle de la dernière session qui est rechargée.
-  Une connexion sans limite (un simple accès internet, même RTC vous permet d'y accéder sans problème autre que le débit de votre connexion), et vous êtes sur votre serveur partout dans le monde, comme si vous étiez au bureau...

Si votre société fait appel à de nombreux postes informatique. Que vous utilisez des logiciels spécialisés (sous Windows) dont la licence se réfère au nombre de machines physiques plutôt qu'au nombre d'utilisateurs.

La politique actuelle du poste client standard :
-  force la copie des données sur le poste client
-  force l'achat de nombreuses licences très coûteuses.
-  force l'installation d'une suite logicielle complexe sur les ordinateurs des opérateurs. Ce dernier point engendre une perte de temps très importante lorsque les opérateurs ne parvient pas à installer cette suite logicielle.

Voici la solution que nous avons développé pour vous :

côté serveur

Étant donné les nombreux désavantages du « client lourd », Nous avons décidé de passer à une nouvelle stratégie dite de « client léger » en s'appuyant le plus possible sur des logiciels libres de façon à minimiser le coût des licences. Dans ces conditions, les logiciels sont exécutés sur le ou les serveurs System ALVEOLE SERVEUR-VM et seul l'affichage est déporté sur le poste du client. Cette politique permet :

-  de ne plus stocker les données sur les postes de l'entreprise.
-  de réduire le nombre de licences au nombre maximum de postes connectés simultanément.
-  de simplifier la maintenance du parc puisque celui-ci se trouve désormais centralisé sur le serveur System ALVEOLE SERVEUR-VM.

Le systeme repose sur un certain nombre de serveurs à hautes performances2 sous Linux. Chacun des serveurs est capable d'exécuter jusqu'à dix instances du logiciel de virtualisation de machines. Ce système permet de disposer à faible coût (et faible encombrement) d'un parc de machines important.

Chacune de ces machines virtuelles fonctionne sous WindowsXP pro dont la licence est assez abordable. Les suite logicielle sont installée sur chacune de ces machines. On doit néanmoins tenir compte du fait que le CLUF3 de WindowsXP spécifie qu'une licence doit être achetée par instance de Windows. Il faut donc une licence par machine virtuelle et non une par serveur.

L'administration du parc est très aisée puisque vous avez la possibilité de cloner les machines virtuelles et également de les sauvegarder/restaurer facilement. Il est même possible de prendre des "photos" des machines c'est à dire de sauvegarder non seulement les données du disque dur de la machine virtuelle mais également l'état d'exécution dans lequel elle se trouve. Une gestion intelligente des sauvegardes et des "photos" permet à l'administrateur de restaurer ou de créer une nouvelle machine prête à l'emploi en moins de deux minutes.

L'accès aux machines virtuels se fait par l'intermédiaire de l'accès Terminal Server intégré à chaque windowsXP. Ce protocole offre en effet de très bonnes performances sur des liaisons à relativement bas débit. Cela permet notament le télétravail a distance puisqu'une simple liaison 56K suffit pour un travail de type gestion/burautique.

le côté client

Le client repose sur notre plateforme ALVEOLE TERMINAL. Ce client boot sur le reseau un systeme linux minimaliste.Il lui permet de se comporter en terminal X afin de faire fonctinner des application native linux (comme par exemple un navigateur internet un clien messagerie ; une application bureautique de type openoffice ...) et rdesktop afin de se connecter à une des machines virtuels. Un projet d'évolution est d'équiper les serveurs et les postes clients du noyau OpenMosix7 afin que le ou les serveurs puissent bénéficier de la puissance inemployée des terminaux.




Lilian Coupat , 9 juin 2004